Imaginer une nouvelle cour de récréation: retour sur un an d’ateliers à Bagneux

Imaginer une nouvelle cour de récréation: retour sur un an d’ateliers à Bagneux

Un petit bassin pour les jeux d’eau dans la cour de récré en été et un kiosque pour le goûter sur le parvis de l’école: voilà quelques unes des idées suggérées par les enfants des écoles Albert Petit et Henri Wallon aux architectes de deux nouvelles écoles en construction à Bagneux (92). Des ateliers ont été conduits sur 5 cycles tout au long de l’année avec des enfants du CP au CM1.
Le premier groupe d’élèves dans chaque école a pu réaliser un diagnostic sensible des usages de la cour de récréation pour formuler des propositions d’aménagement des futures cours, en tenant en compte les conflits d’usages relevés (par exemple, la place accordée aux jeux de ballon comme le foot surtout pratiqué par les grands garçons au détriment d’autres activités). Les enfants ont eu le plaisir d’apprendre que la proposition du bassin pour les jeux d’eau a été retenue par les architectes de l’école en construction dans le parc Robespierre. Ce bassin, sous réserve de validation par l’Éducation Nationale, pourra aussi servir d’assise en hiver.
Au deuxième cycle, nous nous sommes penché.e.s sur le lien entre l’école et les parcs auxquels elles seront reliées: le parc Robespierre et le parc Rosenberg. Les enfants sont allé.e.s à la découverte des arbres des parcs et ont réalisé une maquette intégrant les propositions faites par le groupe du cycle 1.

Le troisième cycle avait pour but de réfléchir à l’intégration de la nouvelle école dans son quartier et aux transformations urbaines, en particulier pour l’école Henri Wallon, située à proximité de nombre d’importants chantiers, notamment dans le cadre de prolongation de la ligne 4. Un rallye photo a permis aux enfants de découvrir l’itinéraire entre leur école actuelle et l’école en chantier tout en apprenant à se déplacer à l’aide d’une carte. Ce cycle a surtout donné lieu à la création d’une signalétique destinée à signaler la présence d’un chantier de construction d’une école et à des propositions d’aménagement des parvis des écoles.

         

Les enfants qui ont participé au cycle 4 ont quant à eux réalisé leurs propres journaux individuels, où ils ont abordé différents thèmes liés aux fonctions de la ville. A chaque séance son thème: travailler et étudier, se divertir, se loger, se déplacer…

Comment se nourrit-on en ville, d’où vient la nourriture et comment poussent les plantes? Au printemps et pour le dernier cycle, nous avons mis en place dans chaque école un potager. S’ils ont de la chance, les enfants trouveront à la rentrée des courgettes prêtes à être mangées! Pour les idées de recettes, il faudra se référer au livre de recettes qu’ils et elles ont eux-même composé, en contribuant chacun.e une recette de plat de fête.

                       



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *