Université Populaire : La Ville La Nuit

L’équipe bénévole des  Robin.e.s lyonnais.e.s a achevé leur cycle de l’Université Populaire à la Ville  portant sur “La Ville La Nuit “!

Depuis janvier, l’équipe bénévole s’est penchée sur la question de la ville la nuit. Mais pourquoi ce thème?

Au fil de nos discussions, il est apparu que la nuit semble parfois être un impensé de l’aménagement urbain, et plus globalement de la ville. Cependant, la vie urbaine ne s’arrête pas avec l’obscurité grandissante.  Il y a certes la« ville qui dort », mais il existe aussi celle  « qui s’amuse » ou celle « qui travaille » (Gwiazdzinski, 2002).  Nous avons donc voulu entrevoir les coulisses nocturnes de la ville, prendre conscience de la seconde vie urbaine qui démarre au coucher du soleil et d’en explorer les différences en termes d’usages, d’ambiances, de ressentis…

Découvrir l’histoire de Lyon et ses quais à travers différentes odeurs.

 

 

Afin de partager nos travaux au plus grand monde, nous avons décidé de créer une balade urbaine, basée sur le sensoriel et les ressentis individuels. Et rien de mieux pour cela qu’utiliser nos 5 sens, dans le but de (re)découvrir Lyon de nuit.

 

Le jour J, les participant.e.s ont pu expérimenter de nombreux ateliers afin d’aborder la ville par le sensoriel  : différences sonore entre la ville de jour et la ville qui dort, histoire de Lyon et de ses aménagements à travers l’odorat,  sensibilisation à la pollution lumineuse avec le Collectif Plein la Vue…

 

Recouvrement d’affiches publicitaires pour sensibiliser à la pollution lumineuse en ville.
Sur l’affiche “Tu l’as déjà vue? Cassiopée”. En ville, nous ne pouvons admirer que 10 étoiles sur 2 000 en moyenne.

Nous avons  également fait vivre cette balade le 5 avril, lors de la Nuit de la Géographie.

Deux podcasts ont été créés à la suite de ces balades :

  • Des témoignages des participant.e.s de la balade répondant à la question”Pour toi, c’est quoi Lyon de nuit ?”
  • L’entretien avec deux chercheurs, Nicolas Chaussons, du laboratoire Pacte,  et Samuel Challéat, du laboratoire LISST, travaillant tous deux sur ces questions.

→ Podcasts bientôt disponibles !

Au total, près d’une soixantaine de participant.e.s, aussi bien

A la recherche des bruits nocturnes de la ville …étudiant.e.s que professionnel.le.s de l’urbain ont été sensibilisé.e.s à ces thématiques par la balade.

 

Ces balades ont étés réalisée grâce au soutien financier de la Métropole, de la  DRDJSCS (FDVA) ainsi que de l’Ecole Urbaine de Lyon.

Après ces succès, l’équipe bénévole s’embarque vers un nouveau cycle : “La Ville (in)hopitalière”! Vous êtes les bienvenu.e.s !

Où nous retrouver ?

– Notre site : ici  

– Le facebook : Robins DesVilles : ici 

– Le facebook de l’antenne Lyonnaise : les ami.e.s des Robins- Lyon  : ici 
– Nous soutenir : ici 

A bientôt !

Les Robins des Villes

 

Gwiazdzinski Luc, « Frontières nocturnes », Hermès, La Revue, 2012/2 (n° 63), p. 63-66. URL : https://www.cairn.info/revue-hermes-la-revue-2012-2-page-63.htm


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *