Des Rives et Des Rêves en Vallée de l’Huveaune au Festival des Arts de Passage.

Des Rives et Des Rêves en Vallée de l’Huveaune au Festival des Arts de Passage.

Le projet Des Rives et Des Rêves en Vallée de l’Huveaune invite habitants et usagers de la Vallée de l’Huveaune à s’interroger sur le lien ville, fleuve et industrie et à émettre des propositions utopiques pour le devenir de ce territoire.

De 2016 à 2018, plusieurs ateliers ont été menés avec des jeunes : une classe de CE2 de La-Penne-sur-Huveaune, qui ont réalisé des maquettes de leurs villes idéales, une classe de 2nde d’Aubagne, qui ont conçu une exposition de photo-montages de leurs rives rêvées, et une classe ULIS d’Aubagne qui a abordé l’environnement de manière sensible pour fabriquer des maquettes comestibles. En 2018-2019, le projet s’oriente davantage vers un public adulte, ainsi que d’étudiants en urbanisme et gestion des risques qui seront invités à proposer des projets d’aménagement intégrant les propositions habitantes.

 

Ainsi, en septembre 2018, un projet a été co-pensé avec la communauté d’Emmaüs Saint-Marcel qui organise tous les 2 ans le Festival des Arts de passage. Cette année, le thème du festival était le futur, les utopies ; le sujet même du projet Des Rives et Des Rêves. De plus, leur communauté est installée au bord de l’eau ! Idéal pour questionner les visiteurs sur leurs perceptions de l’Huveaune.

Un premier atelier a été mené en amont auprès des compagnon.e.s : les compagnon.e.s ont été sollicités pour parler de leur vie au bord de l’eau, de leurs points de vue sur la vie dans le quartier, et de leurs rêves pour le devenir de la vallée. Les différents échanges ont été enregistrés pour réaliser une bande sonore qui était à l’écoute lors du festival (à l’écoute ou téléchargeable ici).

Une journée d’échange lors du festival, a permis, au travers de différents ateliers (poème exquis, fresque participative, cartes postales du futur), d’interroger passants et usagers de la vallée, sur leurs rêves pour le devenir des rives de l’Huveaune.

Compagnon.e.s et passants, petits et grands, soulèvent les mêmes problématiques et ont des rêves fous pour le devenir de la vallée :

  • La gestion des déchets et les pollutions diverses sont au cœur des préoccupations,
  • L’Huveaune n’est aujourd’hui que trop peu accessible, à cause d’une urbanisation importante de ses rives,
  • La nature est indispensable à la qualité du cadre de vie, mais aussi pour l’accueil de la biodiversité,
  • De la vie, de la couleur, des rencontres : les infrastructures culturelles et lieux de rencontre (marché, café, …) manquent.

 

 

Pour l’avenir, certains sont pessimistes et imaginent des scénarios catastrophes, d’autres imaginent l’arrivée d’extraterrestres ou d’animaux tropicaux, mais la plupart rêvent encore d’un paysage idyllique et d’activités diverses au bord ou les pieds dans l’eau. Pêcher des poissons sains, se baigner dans une eau propre, faire de la plongée sous-marine, rendre l’Huveaune navigable, faire du sport sur ses berges, se promener, profiter de la plage de l’Huveaune, observer les animaux, … tous prônent la préservation de ce patrimoine naturel et sa revalorisation.

 

 

 

Ma sœur, pour mes 100 ans je continue de faire le tour du monde des animaux légendaires. J’ai failli voir Nessie le mois dernier. Là je suis sur la plage de l’Huveaune depuis 2 semaines pour essayer de voir le fameux dragon. En attendant, je profite de cet endroit magnifique où la nature a reppris ses droits depuis les révolutions de 2025. Je t’embrasse, ta sœur.

 

 

 

HUVEAUNE

Envahisseur de rêve, de fous rires,

De feu, de futurs navires

Je m’embarque, et d’un mouvement

Paresseux, limpide,

Je me laisse porter par la vie,

Exubérante, tu m’as inondée

De sérénité, petite rivière

Que de curiosité



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *